Je ne connais pas d'animaux plus nobles
Nous , chats de maison , nous savons ce que nous avons à faire , nous savons ce que nous voulons , nous savons garder notre dignité , notre amour-propre et notre liberté .
Pas de courses folles et inutiles comme ces chiens stupides .Non !
Nous ne bougeons que lorsque c'est absolument nécessaire et alors , nous le faispns avec prestance , élégance , pondération , la queue dressée
Pas d'aboiements chez nous , non Madame , nous savons quand et comment donner de la voix
Et surtout , nous ne nous abaissons pas à lécher les mains des humains ; nous avons mieux à faire .
Aka H.E Mario Gibson Barboza
1918-2007
" Ambassadeur brésilien à la cour de St Jacques "
( quand on lui demanda de choisir l'animal dans lequel il aimerait être réincarné )

samedi 9 septembre 2017

A l'ombre d'un mûrier ...

Sous un mûrier ...
Ce chat dormait dans l'ombre rassurante du mûrier ...ou était-ce l'  ombre  languissante qui se rassurait  en restant  captive de la robe  du chat ? ...

jeudi 11 mai 2017

L'adieu à mon rayon de soleil mon chat Mitsumi


Le chat Mitsumi porte à merveille son nom , surtout lorsque l'on connait son triste passé , lorsque nous l'avons trouvé sur le devant de notre maison , il ne pesait qu'à peine 1.2 kg et semblait avoir 6 mois , le conseil du vétérinaire l'euthanasier tant il était en mauvais état ,  très faible et s'en doute ( pensait'il ) n'aurait la force de survivre,  la cause : la faim  et l'abandon , si nous l'avions trouvé 2 ou 3 jours plus tard  il aurait été trop tard pour le sauver ,  maintenant à  presque 2 ans il respire la joie de vivre malgré un souffle au coeur .
Voilà pour toi Mitsumi  , ces quelques clichés pour te remercier d'  avoir eu la force de te battre pour vivre et pour  enfin être heureux ..merci petite Lumière ;) :)
J'avais  le 5 mai 2017 quelques jours avant son décès  le 10 mai 2017,  pris de lui ces quelques clichés , il était heureux et semblait en pleine forme de plus le sachant de santé très fragile il avait toute mon attention et celui de la clinique vétérinaire où il était suivi , mais la pancreatie aigue , que te priva de ta petite vie fut plus forte que notre bataille à te vouloir sauver .
Mon chagrin est tel , que je suis incapable de raisonner correctement pour lui laisser en mots  tout  l"amour que j'avais pour toi , parfois les mots sont tellement dérisoires .....
Mitsumi , tu me manques , tu restes et resteras   avec nous  et dans  nos  pensées les plus intimes , le temps de notre  propre vie , rien , jamais ne nous  fera oublier le chat que tu étais  , tu n'exprimais que   tendresse, gentillesse désarmante et envers tout ce qui t'entourait , tu es et resteras  pour nous irremplaçable
Câlins à toi Mitsumi 
Maintenant ce n'est que souffrance de ne plus te voir évoluer avec nous à nos cotés , car tu ne nous quittais sous aucun prétexte 
Nous t'aimons à jamais  , Jean-Pierre et Sacha
Je te mets pour te bercer ce morceau de musique que tu écoutais avec plaisir lorsque devant l'ordi , sur mes genoux tu dormais au son du clavier 
Je t'aime .

dimanche 14 août 2016

L'adieu au chat , Aristote


Toujours étonné et très  attentif  dans ta vie de tous les jours 
  Au printemps de cette année,   tu étais ,  dans ta 15 ème année 
Souvent ...ailleurs , rêveur 

Heureux toujours 

De mon atelier lové dans mes tissus par la fenêtre tu regardais passer les écureuils , c'était un jeu n'est-pas ?

Tu portais un regard curieux sur tout 
Tu aimais intégrer tous nos gestes et codes de vie , membre de la famille tu l'étais 

Les jours heureux et  tranquilles ...


Tes petites joies devant l'ordi , un monde en miniature qui ne s'agitait que pour toi :)

La chaleur du papier n'avait pas d'égal à tes  rêveries lorsque doucement je te parlais de choses et d'autres  

La douceur des peluches ;)

La découverte de la Provence 


Pose photo avec  tes frères Hemingway et Sisley 
Au jardin en Bretagne , les jours de tonte , et les jours de tonte étaient très nombreux ,  il faut dire que la Bretagne était pluvieuse  mais ... tu aimais la pluie ....

Se cacher dans les tas d'herbe tu y excellais avec ton complice Virgile 
Tu aimais y jouer ..ici tu avais à peine 2 ans 
Et puis les jardinières vides étaient bien utiles pour jouer à cache-cache 

Les siestes devant l'ordi les yeux grands ouverts pour mieux  rêver éveillé 

En Provence à l'ombre d'un volet avec Sisley ton frère préféré car aussi doux que toi 

A quoi pensais-tu ?

Ton coffre d'osier garni de ton  tapis fétiche 

Ah ! les longues heures de patience dans mon atelier patchwork , pour enfin avec tes frères partir faire de longues balades  
Lorsque tu vivais en  Bretagne  ces petits plaisirs étaient possibles car nous habitions au milieu de nul part , et vos terrains étaient sans limites , sans intrus 

Là , je te demandais de poser pour moi 
Lointain  souvent  ...

Attente toujours trop longue , lorsque pour quelques jours  ou seulement quelques heures , nous partions 

Tu aimais me donner un coup de patte pour tracer mes chemins de rando , j'aurais tant aimé les faire avec toi 

Tu étais un chat magnifique 

Inutile de vouloir griffonner quoique ce soit lorsque bien décidé , tu monopolisais le bureau pour te reposer confortablement sous notre regard bienveillant et aimant .

Un aide cuisinier hors pair ;)
Ta rencontre avec Sacha ! de suite elle t'adopta comme nouvelle maman :) tu as aimé relever le défi .

Tu lui tenais compagnie avec beaucoup de tendresse lorsque que future maman elle attendait ses petits 
Très rapidement elle te confia ses petits lorsque ,  épuisée ,  par sa marmaille elle  partait  se changer les idées 

Tu était curieux de tout !
Les siestes au soleil !

 La planche à repasser devenue l'un de tes domaines de prédilection 

J'avais à l'étranger acheté du tissu japonais pour te faire un coussin  , tu avais aimé  de suite ce présent ainsi que la douceur  de ce dernier 



C'était il y a un an , dans l'un de tes coins favoris 

C'était deux heures avant que tu nous quittes pour un lieu sans douleur , un paradis pour chats , je veux le croire pour que le chagrin qui me ronge s'apaise rien qu'un peu  ,tu t'es endormi dans mes bras , je t'ai dis tout bas , que je t'aimais ,  maintenant je te sais   près de Virgile ,Foujita , Topaze ,  Minou-Caruso et Fifo tes amis de toujours 
Adieu , je ne saurai le dire ni le penser , une partie de toi reste avec moi , avec nous 

Tu auras illuminé  nos  quinze années passés ensemble , je sais que chaque minute passée en ta compagnie n' aura été également pour toi , que du  bonheur et que ce bonheur t'aura également porté a être un chat heureux et comblé .
Tu étais triste lorsque tu me voyais partir avec sac à  dos et bâtons , mais il y a une rando que tu feras avec moi , tu vois ce chemin , tous les deux rien que nous deux , nous le prendrons et nous marcherons ensemble , nous irons le plus haut possible et là je te laisserai partir ,   je disperserai tes cendres  au coeur des alpages , en compagnie des marmottes , mouflons , chamois et certainement quelques oiseaux et papillons qui viendront te surprendre au coeur de tes rêves , et , toi ,  l'amoureux des fleurs , au printemps  , tu te réveilleras au milieu des tulipes et   pivoines sauvages , narcisses ....très souvent et en toutes saisons ,  ton lieu de repos , deviendra mon but  à venir , vers ce  havre de Paix , pour  te chuchoter la vie d'en bas



Nous t'aimons ,ce sentiment restera toujours présent  dans nos pensées et nos coeurs , repose en paix , Aristote 
Sacha et Jean-Pierre 
Diaporama de toi et de tes frères